Un Laboratoire de Recherche en Actes sur des Pratiques Artistiques Nomades et Transversales ?

Publié le par paalabres

 

  Avec PaaLabRes, nous proposons de mener une réflexion que nous souhaitons mettre en oeuvre en lien étroit avec nos pratiques, nos réalités, nos envies, nos utopies irréductibles en réunissant des pratiques diversifiées qui ne se reconnaissent ni dans les formes figées des patrimoines, ni dans celles imposées par les industries culturelles, c'est-à-dire des pratiques qui :

  • tendent à remettre en cause les hiérarchies, la distribution définitive des rôles, l’imposition de médiations déterminées (les partitions écrites par exemple) ou de technologies uniques (le microphone par exemple, les instruments standardisés) et l’autonomie de l’art par rapport à la société,
  • font souvent place à la création collective, à l’improvisation, à la collaboration entre les arts, sans pourtant en faire l’objet d’une identité excluant d’autres formes d’interaction ou de production,
  • se fondent au quotidien sur des contextes qui mêlent l’artistique au sociologique, au politique, au philosophique et aux logiques de transmission et d’éducation.

De ce fait elles restent instables et changeantes, d’où leur caractérisation de Pratiques nomades et transversales.

 

 

 

Noyau initial de PaaLabRes :


Agnès Moyencourt

Gérald Venturi

Gilles Laval

Jean-Charles François

Karine Hahn

Laurent Fléchier

Laurent Grappe

Nicolas Sidoroff

Pascal Pariaud

Samuel Chagnard

 

 

 

 

 

Commenter cet article