Notations Hybridations Creation

Publié le par PaaLabRes

“La notation est une fixation et une représentation d’un phénomène musical dans toutes ses composantes (techniques, culturelles, sociologiques...), fixes et/ou mobiles et évolutives, en fonction d’objectifs pratiques, d’utilisation, d’élaboration/création, de transmission, de reproduction. La finalité de l’objet, et la position du notateur (qu’il soit opérateur ou non) pouvant influer sur sa forme et son contenu”
Paalabres - Groupe Notations


La représentation de la musique avant, pendant, après son exécution a de tout temps été source de questionnements, de tentatives, et d’expérimentations.
L’apparition de nouveaux champs musicaux et esthétiques au XXe ont rouvert les chantiers, et le développement de nouveaux outils multimédia et informatiques offrent de nouvelles perspectives passionnantes.

Voici un bref état des lieux en quelques liens choisis.

  • PARTITIONS GRAPHIQUES.

Au XXe, La notation traditionnelle s’est révélée insuffisante pour intégrer des phénomènes aléatoires, de mouvement, ou plus complexes que les seules notes et rythmes.
Une des solutions envisagée a été de passer par une écriture graphique de le musique.

Quelques Exemples de Partitions Graphiques

http://dazsounds.blogspot.fr/2011/05/36-copinages-et-autres-collisions.html

 

 

 

 

 

 

  • Partitions animées

Le dévellopement des interfaces graphiques, la puissance des ordinateurs actuels, la puissance de l’image, et la facilité de leur diffusion permet d’imaginer et de créer des partitions “en mouvement” colorées et mouvantes.
Les notions d’espace et de temporalité intègrent enfin la notation.

quelques exemples.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Il n’y a plus qu’un pas pour entrer dans un monde de

 

  • Partitions interactives:

En voici trois exemples
Les études de piano de Jason freeman
http://turbulence.org/spotlight/pianoetudes/net.jasonfreeman.pianoetudes.PianoEtudes/wordpress/
Graph Theory pour violon
http://turbulence.org/Works/graphtheory/index2.html
Orbits, application tactile pour Android 


D’autres systèmes peuvent être abordés pour noter ou générer la notation
Les Fractions
http://www.philtulga.com/pie.html
Le Morse
http://www.philtulga.com/morse.html
L’ADN des Plantes
http://musique-plantes.jimdo.com/croissance-du-haricot/la-prot%C3%A9odie/?mobile=1

Parfois c’est aussi la machine et sa morphologie qui interfère sur l’écriture, et qui en devient le support.
Voir l’exemple parlant des séquenceurs 


ou de Reactable
qui permet au musicien et au spectateur de vivre la musique d’une façon entièrement nouvelle
http://www.reactable.com/

  • Interfaces graphiques

Grâce à ces objets-hybrides entre partitions, controleurs, générateurs, graphiques, l’interaction son-image-temps réel ouvre de nouvelles perspectives.

  • Iannix

IanniX est un séquenceur graphique open-source, inspiré des travaux de Iannis Xenakis, destiné à la création numérique. IanniX synchronise via Open Sound Control (OSC) des événements et courbes vers votre environnement temps-réel.
L’historique

IanniX — From UPIC to IanniX from IanniX on Vimeo.


Quelques exemples 
http://www.iannix.org/fr/presentation.php

IanniX from IanniX on Vimeo.




  • Processing              

Processing (autrefois orthographié Proce55ing) est un langage de programmation et un environnement de développement créé par Benjamin Fry et Casey Reas, deux artistes américains. Processing est le prolongement « multimédia » de Design by numbers, l'environnement de programmation graphique développé par John Maeda au Media Lab du Massachusetts Institute of Technology.
Il permet de manipuler aussi des images et du son.

Site officiel : http://processing.org/
Quelques applications musicales
http://esac-pau.fr/workshops/mgr/?p=12
 

Processing + Supercollider 

 

 

 

 

  • Belle Bonne Sage

Un autre algorythme pour générer de l’imagerie musicale
http://bellebonnesage.sourceforge.net/

  • Traduction du son en Image

Cette fois ci, c’est le processus inverse qui est à l’oeuvre. Il s’agit de retranscrire graphiquement une oeuvre musicale préexistante.

  • Music animation software.

Ce logiciel a pour vocation une visualisation différente et animée de la musique.
http://www.musanim.com/index.html

Quelques exemples de réalisation
5eme de Beethoven
 


Debussy, prélude à l’après midi d’un faune



Une autre proposition de Laura Liggins
http://www.lauraliggins.com/index.php?/projects/alternative-music-notation-1/

Le designer graphique Jax de Leon a étudié l’album de musique Illinois, de Sufjan Stevens, sous toutes ses notes pour proposer différentes manières de visualiser la musique. Un travail intéressant qui vaut le détour !
http://www.trendsnow.net/2009/07/visualizing-music.html

De beaux travaux sur des musiques de Gyorgy LIGETI 

  • sites Généraux Et Textes de Fond

Pour aller plus loin et approfondir le sujet

Quelques exemples historique, et notamment de la notation de la danse
http://www.laboratoiredugeste.com/spip.php?article462
La partition graphique et son utilisation dans la scène improvisée
http://volume.revues.org/2048
8 thèses sur l’écriture musicale
http://www.entretemps.asso.fr/Nicolas/TextesNic/8Theses.html

  • Autres Notations alternatives

L’idée cette fois ci n’est pas de produire ou de traduire une autre pensée musicale, mais d’améliorer la notation historique et de la rendre plus efficiente ou adaptée. Mais les résultats, peuvent alors pris à contre pied et guider vers de nouveaux chemins de lecture.
En voici quelques exemples.

Historique des notations, et propositions de notations alternatives
http://musicnotation.org/musicnotations/index.html
braille
http://fr.wikipedia.org/wiki/Braille#Braille_musical
Twinnote
http://twinnote.org/
Muto
http://muto-method.com/en/
simplified music notation
http://www.simplifiedmusicnotation.org/
Piano - Klavarskribo
http://fr.wikipedia.org/wiki/Klavarskribo

D'autres Questions de notations hybrides

Comment se débrouiller dans un monde et des affaires hybrides?
La cartographie de controverses: c'est la fabrication d'outil web pour explorer les types d'assemblée permettant de retrouver une forme partagée et légitime d’objectivité ="cartographier" des sujets qui sont l'objet d'une expertise poussée et qui, en même temps, sont devenus des affaires, souvent embrouillées, mêlant les questions scientifiques, juridiques, morales, économiques et sociales (par exemple le réchauffement climatique), au point que ces affaires, "ces choses publiques" sont au coeur de la vie politique.
Des exemples de sites cartographiant:
http://controverses.sciences-po.fr/archiveindex/

http://www.mappingcontroversies.net/
Pour en savoir plus, voir par exemple:
Bruno Latour "Cogitamus (6 lettres sur les humanités scientifiques)", éd. La Découverte 2010
500 LAT (Mlis)

Daito Manabe (artiste... au sens pluriel, d'une part au niveau des disciplines et domaines convoqués, et d'autres part des différents types d'activités menées):
http://www.daito.ws/work/

Publié dans notations

Commenter cet article